SATEC Dust Monitor

La réponse logique au défi que pose l’élimination des poussières

Cet instrument de mesure des poussières soumet un échantillon prélevé en continu, celà déjà pendant la production et directement avant l’ensachage, à une mesure photométrique de sa teneur en poussières.

  • fournit des résultats présentant une excellente corrélation avec les valeurs du test Heubach
  • fonctionne automatiquement – quasiment accessoirement – utilise le dispositif de prélèvement automatique des échantillons pendant le traitement
  • enregistre les résultats de mesure
  • permet d’intervenir dans la commande de l’installation de traitement (par ex. son débranchement en cas de dépassement de valeurs limites)
  • permet de représenter de minimes quantités de poussières par kg de semences puisque la sensibilité du système est modifiable à l’aide de différents paramètres de réglage, permettant ainsi de sélectionner une valeur d’alarme individuelle
  • permet de représenter l’évolution dans le temps de la qualité de production, étant donné que non seulement une valeur moyenne est générée par lot, mais que plusieurs mesures partielles (possibilité de choisir un nombre quelconque) sont effectuées avec horodatage.
  • peut s’adapter aux machines de traitement de presque tous les fabricants et permet ainsi l’intégration de la valeur de poussière dans la documentation de l’installation de traitement
  • peut être intégré dans le processus de production partout où ceci est pertinent – p. ex. au moment du traitement des céréales afin d’identifier l’absence de poussières avant le traitement
  • est approuvé par l’institut Julius Kühn.
  • Vous pouvez consulter le rapport d’évaluation (en Anglais) ICI.

L’échantillon prélevé en continu par le dispositif de prélèvement automatique est collecté dans la trémie du SATEC Dust Monitor.

Satec Dust Monitor

À l’obtention d’une quantité prévue (détecteur échantillon plein), cet échantillon est conduit, par l’intermédiaire d’un tube de chute, dans le collecteur d’échantillons final qui donnera naissance à l’échantillon moyen. Pendant sa chute s’effectue la mesure photométrique des poussières ; cette valeur est enregistrée chaque seconde et représentée sous forme de courbe visible immédiatement. Des points de mesure d’une quantité quelconque sont ainsi enregistrés et évalués par lot, comprenant également la représentation de valeurs maximales. Le contrôle de la qualité des semences est donc assuré pendant tout le temps de la production.

Le SATEC Dust Monitor :

  • garantit une parfaite sécurité dès la production
  • minimise le risque d’erreurs de production
  • et décharge le personnel de sa haute responsabilité

 

 

La mesure de la teneur en poussières à l’aide du SATEC Dust Monitor -peut se faire bien entendu en dehors du processus de traitement, p. ex. en laboratoire ou pour tester les retours de semences ou des produits stockés ; elle s’étend d’une « analyse de quantification en poussières » d’un échantillon de semences quelconque à des matières en vrac les plus diversifiées.

  • Les données sont sauvegardées sur une clé USB et/ou en ligne dans les enregistrements de formulations de la commande de l’installation de traitement
  • Affichage des valeurs d’allure directement sur l’appareil ou sur l’écran de l’installation de traitement
  • Possibilité de raccorder des capteurs d’alarme acoustiques/optiques quels qu’ils soient

Toile de fond du développement d’un instrument de mesure servant au contrôle de la teneur en poussières des semences.

La directive 2010/21/UE de la Commission du 12 mars 2010 stipule que des produits phytosanitaires contenant les substances actives Chlothianidine, Imidaclopride, Thiamethoxam et Fipronil doivent être utilisés depuis le 1er NOVEMBRE 2010 exclusivement dans des infrastructures professionnelles de traitement qui doivent utiliser les meilleures techniques disponibles en vue de réduire au minimum la libération de poussières provenant des semences – ce, jusqu’à leur semis.

L’absence de poussières est prouvée actuellement au moyen du test de Heubach. Ce test est prescrit par l’Office fédéral allemand pour la protection des consommateurs et la sécurité sanitaire des aliments pour les semences de maïs traitées au Mesurol et est mis en œuvre pour le contrôle de la qualité des semences de colza. L’Office réfléchit également sur l’introduction des valeurs limites Heubach pour les céréales.

Plus la densité d’ensemencement est élevée, plus la valeur Heubach de la semence doit être faible pour ne pas dépasser une quantité spécifique de poussières par hectare. Ces valeurs doivent garantir que la charge éventuelle en poussières de la semence est si faible qu’il n’existe pratiquement plus de pollution pour l’environnement.

Si la valeur limite Heubach est dépassée, les semences ne sont pas commercialisables.

Malheureusement le résultat du test de Heubach n’est disponible, dans les cas les plus favorables, que deux jours après le traitement, si bien que l’absence de poussières de la semence produite n’est pas prouvée entre-temps.

Dans l’ensemble, pour les semenciers, les mesures nécessaires visant à l’élimination de poussières représentent une charge importante tant au niveau personnel qu’au niveau FINANCIER.

À ceci vient s’ajouter la pression croissante en termes de responsabilité pesant sur les employés car même si les semences mises sur le marché ne sont pas traitées incorrectement, les pertes financières résultant d’un traitement éventuellement incorrect quant à la valeur Heubach seraient cependant énormes.

Afin de minimiser le risque lié à un tel traitement, la société SATEC s’efforce de trouver des possibilités de déterminer, ce déjà pendant la production de semences, une valeur de mesure de leur «teneur prévisible en poussières».

Après plus d’un an d’activité de recherche et de développement, nous sommes en mesure de présenter un système qui permette de minimiser le « risque d’un traitement incorrect » et de fournir une base très solide pour la certification du centre de traitement: le SATEC Dust Monitor.

Le SATEC Dust Monitor permet de pronostiquer déjà pendant la production ce que le test de Heubach, dans la mesure où cela est nécessaire, prouve ultérieurement:

– des semences traitées avec une teneur minime en poussières et commercialisables.

Une certification des installations de traitement est vraisemblablement plus pertinente lorsque cette mesure des poussières en ligne existe, car elle prouve immédiatement que la valeur Heubach est respectée – et pas seulement que les conditions techniques et organisationnelles sont données.

En fonction des conditions météorologiques, la teneur prévisible en poussières des semences de céréales immédiatement après le battage peut être soumise d’une année sur l’autre à de fortes fluctuations.

Leur transport (par ex. avec un élévateur) provoque une nouvelle formation de poussières.

Seule une semence présentant une quantification de poussières optimale immédiatement avant l’application du traitement peut atteindre un résultat identique après le traitement.

Pour garantir la conformité de la semence à ces exigences, notre SATEC Dust Monitor surveille la « teneur prévisible en poussières » pendant l’ensemble de la production. Les valeurs sont enregistrées et il est possible de vérifier à tout moment que seules des semences exemptes de poussières ont été traitées.

Toutes nos études effectuées jusqu’à ce jour ont montré que des semences réduites au minimum de poussières le sont également après le traitement.

SATEC Dust Monitor dans le traitement des céréales

  • Des fluctuations de la teneur prévisible en poussières sont détectées et peuvent être rectifiées avant le traitement.
  • Les processus de production sont sécurisés.

Vous pouvez consulter en permanence la certification de qualité.